Laboratoire de Laurent Mottron

Mon groupe de recherche explore la manière dont les personnes autistes traitent l'information. Nous nous intéressons donc à décrire les mécanismes perceptifs, mnésiques et de raisonnement par lesquels les autistes perçoivent le monde, construisent des représentations, et les manipulent. Nous nous sommes donné pour but ultime de permettre aux autistes de s'intégrer dans la société, à tout âge, dans un esprit de respect des différences.

Notre point de vue sur la question du diagnostic !

- Autisme, la construction d'une épidémie, Transcription Formation OCT-OPUS

- Réflexion sur le cliché « L'autisme est hétérogène », Fous de Normandie

- L'hétérogénéité de l'autisme en 2020 : nature, ou culture ? Conférence grand public Strasbourg

janvier 2021

Quels sont les intérêts de prédilection et les comportements répétitifs
des enfants autistes !

Nous sommes à la recherche de PARENTS ayant un enfant autiste, de PROFESSIONNELS travaillant avec des enfants autistes, et D'ADULTES AUTISTES.

PARENTS, pour en savoir plus ou participer, cliquez ici.

PROFESSIONNELS, pour en savoir plus ou participer, cliquez ici.

ADULTES AUTISTES, pour en savoir plus ou participer, cliquez ici.

janvier 2021

Lancement de notre chaîne YouTube "Sur le Spectre"

Vous pouvez visionner la première vidéo mise en ligne.

L'autisme en recherche, une différence qui s'estompe ?

Nouvelles archivées

Pour d'anciennes nouvelles, suivez ce lien!

Ce site met en vedette les oeuvres d'artistes autistes!

Dessins de Denis Boudouard (E.C. dans la littérature scientifique)

E.C. est un homme autiste, décédé à la fin du siècle dernier, qui possédait la faculté de dessiner en trois dimensions des objets inanimés. Ses dessins étaient presque toujours réalisés sur des feuilles A4 au stylo-feutre fin ou au stylo à bille noir, avec peu de couleurs. Même sans règle, sans jamais se corriger, E.C. était en mesure de tracer des lignes, cercles et ellipses à la perfection. Il était aussi capable de dessiner la rotation dans l’espace d’un objet, sans avoir à tourner autour de celui-ci. Les thèmes récurrents de ses dessins sont les moteurs, des explosions et des femmes en chair et en colère. L’étude de ses capacités exceptionnelles (Mottron & Belleville, 1993, 1995) a jeté les bases du modèle de sur-fonctionnement perceptif en autisme.